1 an de la Muse : Samedi 20 Mars 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1 an de la Muse : Samedi 20 Mars 2010

Message  Admin le Dim 21 Mar - 10:33

Hier au soir durant toute la journée : expos, happenings et concerts en soirée à Galliéni, autrement dit : la salle des Grands Marais, habituellement remplie de décibels le Mardi soir !

> Pour ce que j'en ai vu vers 21 h 15, après avoir profité de l'exposition restée en place finalement (bravo aussi pour le petit coin bar ambiance) : Casse pompon et Smokin' lokomotiv ont installé une ambiance plutôt sympa devant un part terre un peu trop clairsemé à mon goût, mais sans affiches pour annoncer la soirée : plus de 120 entrées payantes, c'est déjà pas mal.
flower
Casse pompon, créé il y a déjà dix ans à partir du groupe Atropos a atteint un niveau de professionnalisme intéressant et séduisant.
Musique de bonne qualité arrivant à mixer jazz manouche, guinguette, flamenco, musiques péruviennes, argentine ...

Flûte traversière de haute volée, accordéon, kit batterie percussions, et guitare électro acoustique/chant, le groupe n'hésite pas à chanter en espagnol à l'occasion pour faire passer ses messages engagés d'ouverture culturelle. Le tout sans partitions, et très humblement (et avec le sourire).
Bravo !

afro
Les Smokin' lokomotiv quant à eux sont un plus jeune groupe de blues rock 60's qui traine régulièrement ses guêtres du côté de chez Gène, à St André d'Apchon. Dans ce haut lieu de boeuf à tout va, les Mardis soirs, ils électrisent les réunions impromptues axées plus volontier sur le world et le jazz.
Dans un répertoire de reprises laissant un boulevard à des titres comme "All your love" (Bluesbrakers de John Mayal/Eric Clapton), "Born to be wild" ( Steppenwolf), "Last time" (Rolling stones), "Lover man" (Hendrix) et consorts, le combo revisite de façon très énergique le blues blanc électrique de l'âge d 'or (1964 - 1968).
Energique, oui, mais avec un peu trop de distorsion à mon avis. Hier en effet, c'était limite au niveau réglages. Sans parler d'un "oubli ?" de tension de timbre de caisse claire en début du set, parti un peu sur les chapeaux de roue.
Bref, on l'aura compris, les Smokin' lokomotiv dépotent, avec un leader comme possédé par l'esprit des "glorieuses". Mais le reste du groupe tient aussi pas mal la route (second guitariste engagé, bassiste imperturbable)... On remarquera peut-être un jeu encore un peu trop débutant ou retenu du batteur pour ce genre de musique, mais... nous avons à faire à un jeune combo... aussi, nul doute que l'expérience décrispera tout ça dans peu de temps.
Rockn'roll !

©️photos : f. Guigue
avatar
Admin
Admin

Messages : 96
Date d'inscription : 26/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://rockaroanne.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum